in , ,

Cours de CHIMIE Premiere C D E TI – Généralités sur l’oxydoréduction en solution aqueuse

Objectif 
Introduire l’oxydoréduction comme transfert d’électrons.

I. Notion de solution
Une solution est un mélange homogène constitué d’un solvant (en grande quantité ) et d’un soluté ( en faible quantité)
Si le solvant est l’eau, on parlera de solution aqueuse.
Une solution ionique est une solution qui conduit le courant électrique, elle est constituée des anions et des cations.

II. Action d’un acide sur un métal
Considérons cinq tubes à essais dans lesquels on a introduit respectivement de la :
– Grenaille de zinc (tube a)
– Limaille de fer (tube b )
– Poudre d’aluminium ( tube )
– Tournure de cuivre ( tube d )
– Un fil d’argent ( tube e )
Ajoutons dans chaque tube quelque millilitre d’acide chlorhydrique (HCl)
II.1 Observation
Dans les tubes (a), (b) et ( c ), on observe un dégagement de gaz qui détonne à l’approche d’une flamme : c’est du dihydrogène.
En prélevant un peu de solution dans chaque tube (a ), (b) et ( c ) et en ajoutant une quantité suffisante d’un solution d’hydroxyde de sodium (NaOH) dans chaque prélèvement, il apparaît :
a – Dans le prélèvement du tube ( a) un précipité blanc d’hydroxyde de zinc (Zn(OH)2) qui disparaît dans un excès d’hydroxyde de sodium et dans l’ammoniac. Sa formation met en évidence la présence des ions Zn2+ en solution.
b – Dans le prélèvement du tube ( b ), un précipité vert hydroxyde de fer II (Fe(OH)2) preuve de la présence d’ions Fe2+ en solution
c – Dans le prélèvement du tube ( c ), un précipité blanc hydroxyde d’aluminium (Al(OH)3) insoluble dans l’ammoniaque (NH4OH), preuve de la présence d’ions Al3+ en solution.
e – Dans les tubes ( d ) et ( e ), il n’apparaît rien : l’acide chlorhydrique n’ a pas d’action sur le cuivre et l’argent. Nous allons donner une explication dans le chapitre suivant.
II.2. Interprétation
Dans les tubes (a), (b) et ( c), les métaux ont cédé deux ou trois électrons, ils se sont oxydés en ions métalliques et les ions H3O+ ont capté ces électrons cédés par les métaux, ils se sont réduit en donnant du dihydrogène.
Il y a eu alors transfert d’électrons entre les différents métaux et les ions. Les équations de réaction sont les suivantes :

III. La réaction d’oxydoréduction
Une oxydation est une réaction au cours de laquelle une espèce chimique perd ( cède ) des électrons.
Oxydation : Perte d’électrons
Une réduction est réaction chimique au cours de laquelle une espèce chimique gagne ( capte ) des électrons
Réduction : Gain d’électrons
Un oxydant est un corps simple, un composé ou un ion qui reçoit au moins un électron d’une autre espèce chimique lors d’une réaction d’oxydoréduction.
Un réducteur est un corps simple, un composé ou un ion qui cède au moins un électron à une autre espèce chimique lors d’une réaction d’oxydoréduction.
Une réaction d’oxydoréduction est une réaction au cours de laquelle il y a simultanément oxydation du réducteur et réduction de l’oxydant.
Elle consiste en un transfert d’électrons entre un oxydant d’un couple et un réducteur d’un autre couple

Generalites-sur-loxydoreduction-en-solution-aqueuse

Written by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cours de CHIMIE Premiere C D E TI – Notion de couple oxydant-réducteur: Classification électrochimique

Cours de Geographie Terminale A C D E TI – Les hauts plateaux de l’ouest Cameroun