in , , ,

Cours de Français Terminale – Communication verbale, communication non verbale

Cours de Français Terminale – Communication verbale, communication non verbale

I. Définition

Communiquer c’est transmettre des informations à quelqu’un qui les reçoit ; c’est être en relation avec quelqu’un. Ainsi donc, la communication est l’acte de transmission des informations.
Elle est composée d’un ensemble de signes verbaux (la voix, l’intonation…) mais aussi d’un ensemble de signes non verbaux qui ne relèvent pas de la parole (les gestes, la posture, le regard, les mimiques, les silences…). Ainsi, on distingue deux types (formes) de communication :

II. Les formes (types) de communication

II.1. La communication verbale

La communication verbale (communication linguistique) est un mode de communication utilisant le verbe. Elle ne nécessite pas forcément l’emploi de la voix, par exemple l’usage du makaton ou de la langue des signes sont des formes de communication verbale. Le « verbe » c’est la parole, le langage articulé. On entend donc par communication verbale celle qui utilise les mots de la langue ou le langage articulé. Elle ne nécessite pas forcément l’emploi de la voix, elle peut être écrite ou parlée.

Exemple : Nous irons lui rendre visite demain soir.

II.2. La communication non verbale.

La communication non verbale (communication non linguistique) désigne tous les éléments d’un échange qui n’ont pas un lien direct avec la parole. C’est celle qui n’utilise ni les mots ni la parole, mais plutôt les signes, les signaux, les gestes et les symboles pour communiquer. Cette discipline est étudiée en psychologie et est basée sur le fait que notre corps fait parfois passer des messages plus fort que nos mots.

Exemple :
• Le signe de la main pour dire « au revoir » ;
• Le hochement de la tête pour dire « oui ».

2.1 Les moyens de communication non verbale

Les moyens de la communication non verbale :
• Silences ;
• Gestes ; 

communication non verbale• Postures ;
• expressions faciales ;
• Ton de la voix ;
• rythme de l’élocution ;
• Vêtements…
Elle exprime les émotions, les sentiments, les valeurs. Cette communication renforce et crédibilise le message verbal lorsqu’elle est adaptée, mais peut décrédibiliser ce même message si elle est inadaptée.

III. Des interprétations

Toute communication, qu’elle soit verbale ou non verbale, n’a de sens que par rapport à un contexte précis et à une communauté humaine bien déterminée (aire culturelle) car les signes et les gestes n’ont pas la même signification partout.

Exemple : Pendant que certains secouent la tête du haut vers le bas pour acquiescer, d’autres font le même geste pour refuser (Indonésie, Malaisie, Philippines, Srilanka…).

Lorsque la communication non verbale concerne les gestes ou les mouvements des parties du corps, on parle de gestuelle ou de la kinésique.

Written by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cours de Français Terminale – Le référent et ses substituts

Cours de Français Terminale – Les conditions et la situation d’énonciation