in ,

Parcoursup France 2021: les premières réponses et l’heure des choix pour les lycéens

Parcoursup France 2021: les premières réponses et l’heure des choix pour les lycéens – Les candidats ont commencé à recevoir les réponses à leurs vœux ce jeudi en fin d’après-midi. Le moment des choix a sonné pour les lycéens et pour les familles.

Malgré une année scolaire chamboulée par la crise sanitaire, le calendrier Parcoursup n’a pas varié. Jeudi 27 mai, en fin d’après-midi, les 635 000 lycéens qui ont fait un vœu sur la plate-forme ont commencé à recevoir des réponses des formations envers lesquelles ils ont émis une candidature. Il en va de même pour les 182 000 étudiants en réorientation, et pour les 89 000 personnes en reprise d’études qui ont formulé des vœux sur Parcoursup.

Mais tout ne se décidera pas jeudi 27 mai dans la soirée, loin de là. Les réponses des formations pourront s’étaler jusqu’au 16 juillet. La route est encore longue, donc, et les lycéens et les familles de ces derniers n’auront plus qu’à appliquer l’adage de La Fontaine : « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. »

  • Quels types de réponses obtiennent les candidats à partir du 27 mai ?

Chaque candidat a en moyenne formulé près de treize vœux, cette année. Il obtiendra une réponse pour chacun d’eux… Définitive ou pas.

Pour les formations sélectives (BTS, BUT, soins infirmiers, grandes écoles, prépas…), il est possible de recevoir un « oui », un « non » ou un « en attente ». Pour les formations dites non sélectives (la plupart des licences), les résultats sont donnés sous forme de « oui », d’« en attente »ou de « oui, si ». Le « oui, si » veut dire que l’élève de terminale concerné est pris dans la formation demandée, mais qu’il lui sera demandé de suivre un parcours adapté (soutien dans certaines matières, remise à niveau), car les responsables du cursus anticipent des difficultés. La mention « en attente » signifie qu’il sera pris si le nombre de places est suffisant, en fonction du remplissage et des confirmations des autres candidats.

Chaque matin, la plate-forme est mise à jour, et le candidat peut recevoir une nouvelle proposition parmi ses vœux en attente, selon les places qui auront été libérées par d’autres. Pas besoin de consulter fiévreusement le site tous les jours, cependant. Un système d’alerte est mis en place pour être prévenu de toute nouvelle proposition par e-mail, SMS ou grâce à une notification sur l’appli. Pour le cas où vous n’auriez pas renseigné vos coordonnées sur le site de Parcoursup, il est toujours temps de le faire.

  • Comment répondre à une proposition ?

Dans les premières heures de mise en ligne des résultats, vous ne pourrez que consulter les propositions. La possibilité d’y répondre sera effective en fin de soirée jeudi 27 mai, afin de ne pas encombrer le système au démarrage. Vous aurez jusqu’au 31 mai pour les accepter ou les décliner. A partir du 29 mai et jusqu’à la fin de la phase d’admission principale, le délai de réponse passe à trois jours.

Ainsi, si l’élève de terminale reçoit un « oui » à l’un de ses vœux, il peut l’accepter ou y renoncer dans ce délai imparti. Sans réponse de sa part dans ce délai, la proposition, comme toutes celles auxquelles il n’aura pas répondu, sera « perdue ». S’il reçoit plusieurs « oui », il devra déjà faire un choix puisqu’il ne peut accepter qu’une seule proposition. Parallèlement, s’il dispose de mentions « en attente », il peut décider d’en maintenir une ou plusieurs, pour cas où ces vœux, qui sont encore « dans les tuyaux », lui plairaient davantage.

Le 29 juin, un point d’étape obligatoire est prévu pour confirmer les vœux toujours en attente ou les libérer le cas échéant. Quand vous validez une proposition de manière définitive, les autres s’annulent. Vous recevrez alors toutes les informations pour l’inscription dans la formation choisie.

  • Comment savoir si un candidat a des chances de voir ses propositions « en attente » donner lieu à des « oui » ?

Attendre fait partie des impondérables de Parcoursup. Le 27 mai n’est que le début de la phase d’admission. Les acceptations des uns libèrent des places pour les autres. En 2020, seuls la moitié des lycéens ont reçu au moins une proposition d’admission le premier jour des résultats, ce que près d’un quart d’entre eux ont accepté. A l’issue de la procédure, huit bacheliers sur dix ont reçu au moins une proposition d’admission à la fin de la phase principale, et neuf sur dix à la fin de la phase complémentaire.

Des indicateurs permettent de savoir où sont placés les candidats dans la liste d’attente de la formation visée et ainsi d’estimer les chances de chacun. Il est ainsi possible de connaître sa position dans le classement de la formation (qui ne bouge pas), sa position dans la liste d’attente (qui évolue selon les désistements), le nombre de places dans la formation, ainsi que le nombre de candidats sur liste d’attente et, en général, le rang du dernier admis pour 2020.

Exemple : si un élève a été classé à la 50e place pour un cursus qui compte vingt places, et que le rang du dernier admis est autour de 250, il aura toutes les raisons de penser qu’il va pouvoir intégrer la formation. Si, sur une autre formation, ce dernier est classé 260e sur liste d’attente et que le dernier admis était 200e l’année dernière, sa proposition court davantage le risque de se voir mise « en attente » indéfiniment.

Pour celles et ceux qui, sûrs de leur choix, ne souhaitent pas consulter la plate-forme quotidiennement, un « répondeur automatique » sera mis en place à partir du 28 mai. Il a pour fonction de hiérarchiser tous les vœux en attente par ordre de préférence. Quand une proposition est faite, le répondeur l’accepte selon l’ordre établi et avertit chaque candidat sur sa messagerie, que ce soit par SMS ou à travers une notification. Ce répondeur peut être désactivé à tout moment, sachant toutefois qu’il ne pourra plus être réactivé si le candidat change d’avis.

Written by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Parcoursup France 2021 – A quoi sert la procédure complémentaire ?

Parcoursup 2021 : comment fonctionne la phase d’admission Après avoir formulé le vœux d’orientation ?