in

Cours SVTHEEB Terminale D – La Méthodologie de résolution des exercices en génétique classique

La résolution d’un exercice de génétique formelle correspond le plus souvent à l’analyse des résultats de croisements expérimentaux.

Étape 1 : Analyser les données de l’exercice
• Recenser les caractères étudiés ;
• Poser une hypothèse consternant le nombre de gènes en jeu dans le croisement étudié. Si les symboles représentant les gènes ne sont pas imposés dans l’exercice, préciser ceux qui seront utilisés dans la réponse.

Étape 2 Déterminer les caractéristiques du croisement
En fonction des proportions observées dans la descendance, déterminer les caractéristiques du croisement :
• En retrouvant et en justifiant, la dominance ou la codominance allélique pour chaque gène ;
• Rechercher s’il s’agit d’un test-cross ou d’un croisement simple ;
• Si le croisement fait intervenir deux gènes, rechercher si les gènes sont liés (situés sur le même chromosome) ou indépendants (situés sur deux chromosomes différents).

Étape 3 : Mettre en évidence les caractéristiques du croisement
Utiliser ses connaissances et, à l’aide de schémas, retrouver les caractéristiques précédentes :
• Retrouver les génotypes parentaux ;
• Déterminer les génotypes des gamètes parentaux et leurs proportions ;
• Construire l’échiquier de croisement permettant de retrouver les phénotypes observés dans la descendance et dans les mêmes proportions ;
• Établir la relation entre les phénotypes des descendants et leurs génotypes correspondants.

Methodologie-de-resolution-des-exercices-en-genetique-classique

Written by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cours SVTHEEB Terminale D – La diversité génétique d’une population

Cours Informatique Tle C,D,E,TI – Algorithme et programmation web – Langage HTML