in , ,

Cours Education Morale et Civique (EMC) en 3e France – L’engagement politique et social

Cours Education Morale et Civique (EMC) en 3e France – L’engagement politique et social: Le cours d’éducation morale et civique (EMC) poursuit trois finalités qui sont intimement liées entre elles : respecter autrui, acquérir et partager les valeurs de la République et construire une culture civique. Il s’agit d’un approfondissement de ce qui a été vu en 4e. Les enseignements consistent à proposer aux élèves, de préférence, des situations concrètes à analyser et des débats auxquels participer et au cours desquels ils ont l’occasion d’échanger des arguments et de confronter leurs idées.

Voici les cours d’éducation morale et civique (EMC) de la classe de 3e en France. profiter de cette opportunité de téléchargement gratuit pour mieux préparer votre Brevet.

L’engagement politique et social

1. Les partis politiquesHiérarchisés, organisés en sections composées de militants, les partis politiques doivent, selon la Constitution de 1958, permettre aux citoyens de voir leurs idées représentées lors des élections. Leur objectif est de conquérir le pouvoir à tous les échelons de la représentation (mairie, députation, présidence, etc.), mais aussi de servir de forces de pression.

Le multipartisme (15 partis environ) garantit le pluralisme, donc la démocratie : de Lutte Ouvrière au Front National, les partis sont classés de « gauche » à « droite ». Leurs programmes sont le résultat de la réflexion au sein des sections, des témoignages de la « base », des débats parfois ouverts au public. Ils sont financés par l’État et les cotisations des adhérents.

2. Les syndicatsDans chaque profession, le droit d’appartenir à un syndicat est proclamé depuis 1884. Les syndicats ont permis d’améliorer les conditions de travail. Ces organisations professionnelles, dont les principales sont la CGT, la CFDT et FO, ont pour rôle de défendre les droits des salariés et de négocier des conventions collectives avec le patronat ou l’État.

Elles sont souvent à l’origine de manifestations et de grèves. Cependant, le nombre des syndiqués diminue en France.

3. Les associationsDepuis la loi de 1901, on peut librement créer une association : il s’agit d’un groupe de personnes qui mettent en commun leurs idées, leur temps, souvent de façon bénévole.

Aujourd’hui, 700 000 personnes sont membres d’associations le plus souvent culturelles ou de loisirs, mais de plus en plus à vocation sociale (Agir contre le chômage, AIDS) ou humanitaires (Les Restos du cœur).

En ayant des salariés, ces organisations sont créatrices d’emplois. Elles agissent souvent « sur le terrain », en France ou à l’étranger ; elles rédigent des pétitions, participent à des manifestations.

L’essentiel

Il existe plusieurs partis politiques en France, ce qui garantit la démocratie. Leur objectif est de conquérir le pouvoir à tous les échelons de la représentation et de servir de forces de pression.

Les syndicats ont pour rôle de défendre les droits des salariés et de négocier des conventions collectives avec le patronat ou l’État.

Les associations permettent aux citoyens de s’engager au sein d’un groupe pour une cause déterminée.

Written by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cours Education Morale et Civique (EMC) en 3e France – Les identités multiples de la personne

Cours Education Morale et Civique (EMC) en 3e France – La France dans le monde