in , , , ,

Cours de Geographie Terminale A C D E TI – Les facteurs de développement des systèmes de transport

INTRODUCTION
L’économie comporte non seulement la production des denrées agricoles et industrielles, mais aussi l’échange des biens et des personnes par le biais du transport. Les systèmes de transport constituent l’ensemble des modes d’acheminement des marchandises et des hommes. Ceux-ci permettent à toutes les activités humaines d’exister et rendent solidaires toutes les parties du monde. Le développement des systèmes de transport est tributaire de plusieurs facteurs d’ordre naturel, économique et technique.

I-LES FACTEURS NATURELS
Certaines conditions naturelles peuvent être favorables ou non au développement des transports, en l’occurrence
– Le relief ; lorsqu’il est moins accidenté, il peut être facilement franchi par la route et le rail. Dans le cas contraire leur construction nécessite beaucoup de moyens financiers et une technologie de pointe.
– Le climat ; dans les régions polaires, le gel hivernal bloque les océans et les cours d’eau rendant la circulation maritime périlleuse c’est le cas dans l’Alaska. Dans la ZIT, l’abondance des pluies contribuent à la détérioration des infrastructures routières.
– Les cours d’eau ; lorsqu’ils n’ont pas de chutes et de rapides, ils permettent la navigation et la construction des ponts.
– Le vent moins violent permet d’éviter les accidents de bateau et d’avions.
– La forêt dense constitue un frein à l’extension du réseau routier dans la zone équatoriale, idem pour la forêt sempervirente des latitudes.

II- LES FACTEURS TECHNIQUES ET ÉCONOMIQUES
1-LES PROGRÈS TECHNIQUES
Les progrès techniques réalisés au XVIII et au XIXème siècle ont facilité le développement des systèmes de transport. Parmi ceux-ci on peut citer :
– La découverte du moteur à explosion qui a permit l’invention du moteur à essence.
– L’utilisation de l’énergie électrique qui a favorisé la mise en place des lignes de transport électrique.
– L’exploitation de l’énergie nucléaire et de l’électro magnétisme qui donne une impulsion à la conquête spatiale et à l’exploration des fonds océaniques.
Toutes ces découvertes ont permis au système de transport de combiner vitesse, sécurité et acheminement des charges plus lourdes.
2-LES CAPITAUX ET L’INTER DÉPENDANCE DES ÉCONOMIES
Pour surmonter les obstacles naturels et exploiter à bon escient les découvertes techniques, il faut d’énormes moyens financiers. Ces capitaux permettent la construction des voies de communication et l’acquisition des modes de transport performants. C’est pourquoi l’on note un grand écart entre les systèmes de transport des pays développés et ceux des pays en voie de développement .
Aujourd’hui aucun État n’a une économie indépendante. Dans l’objectif de combler ces lacune, chaque pays va à la conquête des autres et ceci par le biais des systèmes de transport. En outre, la mondialisation qui se caractérise par le libéralisme économique donne la possibilité aux États d’aller à la conquête des matières premières et des marchés les plus éloignés. Une telle situation entraine nécessairement le développement des modes de transport.

CONCLUSION
Les facteurs naturels et économiques peuvent ou non constituer un frein au développement des systèmes de transport dans le monde. Peu importe le niveau de développement de chaque pays la priorité devrait être accordée à la modernisation des modes de transport car ils facilitent les échanges qui constituent la base de l’intégration politique, sociale et économique du monde.

Written by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cours de Geographie Terminale A C D E TI – Les facteurs de transports terrestres et fluviaux

Cours de Geographie Terminale A C D E TI – Les villes du tiers monde