in ,

Cours de Français – Types de texte : Le texte argumentatif

​​Le texte argumentatif est un type de texte dans lequel l’auteur défend un point de vue sur une question ou une polémique à caractère philosophique, politique, scientifique ou social. Il vise à convaincre de la justesse d’une idée, d’une pensée, d’un avis en s’appuyant sur des arguments et des exemples qui ont une valeur de preuves.


On appelle « argumentateur » celui qui argumente et « argumenté » le destinataire de l’argumentation.

Un texte argumentatif est un texte qui cherche à convaincre, soit par le raisonnement, soit par la séduction, parfois en utilisant les deux moyens ; l’idée qui s’y trouve défendue s’appelle la thèse.

I Les fonctions de l’argumentation

• Argumenter vise à convaincre, à justifier une thèse de manière à entraîner l’accord du lecteur.
• pour convaincre quelqu’un, on expose des raisons, des idées, des exemples qui constituent des arguments.

Remarqué : le caractère convaincant d’une argumentation cohérente et documentée ne garantit pas toujours la vérité de sa thèse. Lire un texte argumentatif réclame de la vigilance et des connaissances.

II Les outils de l’argumentation

• Un texte argumentatif se présente sous la forme d’un raisonnement cohérent qui fait parcourir au lecteur un cheminement logique le ramenant à la thèse en conclusion.
La logique du raisonnement apparaît grâce à la ponctuation.

Exemple : Et toute cette lamentable affaire Dreyfus en est la preuve, c’est lui seul [le poison] qui a rendu possible l’erreur judiciaire. (Zola)

Grâce aux mots de liaison qui marquent entre les arguments des rapports de but, de cause, de‘ conséquence, d’opposition, de concession, de condition.

Exemple : Pourtant, voilà des méfaits terribles. Pourtant marque une opposition entre les valeurs de Zola et la réalité.

III Les marques de l’énonciation du texte argumentatif sont :

a) les marques de personnes.
Elles signalent l’implication de l’émetteur et du récepteur dans le repos ; 1 ère personne du singulier ou du pluriel renvoie à l’argumentateur dans le propos.
La 2ième personne désigne le ou les récepteurs.

Exemple : j’ai déjà dit Mon besoin de fraternité, ma passion de la tolérance. (Zola)

Mais l’argumentateur peut supprimer les marques de la 1ère personne. Son objectif donne alors à ses arguments la valeur de vérité générale.

b) les marques de temps.
Les temps verbaux les plus fréquents sont les principaux temps du discours.

c) les marques de l’état d’esprit de l’argumentateur.
Même-ci I ‘argumentateur adapte un ton objectif par l’utilisation de la 3ième personne, son opinion apparaît dans le choix du lexique ou des temps verbaux qui apportent les jugements, des valeurs, des réserves ou des adhésions.

Exemple : une pareille tentative me semble surtout imbécile (Zola)

Written by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cours de Français – Type de texte : Le texte explicatif ou informatif

Cours de Français – Types de texte : Le texte descriptif