in , ,

Cours de Français Terminale – L’univers des mots : champ lexical et champ sémantique

Champ lexical : c’est un groupe de mots qui se rapportent à la même idée. Champ sémantique : le champ sémantique concerne la polysémie du mot, c’est-à-dire les différents sens que prend un mot dans une phrase en fonction du contexte.

Dés lors qu’ils sont partie prenante d’un énoncé et non pas considérés isolement, les mots entrent dans des réseaux de significations et se font écho à l’intérieur d’un texte.

I. Le champ lexical

C’est l’ensemble des mots et expressions qui renvoient à une même idée ou à une même réalité ou à un même domaine de pensée. Cet ensemble peut être constitué :
• Des mots synonymes

détruire, saccager, dévaster, piller…

Mais il faut remarquer qu’il n’y a pas de synonymie parfaite car chaque mot porte toujours un sens plus grand ou plus petit qu’un autre qui est considéré comme son synonyme. C’est pour cela que l’on parlera de gradation ascendante ou descendante.

Exemple :
• Penchant, amour, passion, flamme.
• Fatigué, exténué, lessivé, éreinté, vidé.

• Des mots qui par leurs connotations désignent des éléments qu’on peut associer à une idée.

Table-banc, cahier enseignant élève tableau, salle de classe… (champ lexical de l’école))

• Des mots de la même famille

Lueur, lumineux, luisant, lumière… (champ lexical de l’éclat, de la brillance)

• Des mots désignant des éléments d’un même domaine

Soleil, lumière, rayon, azur, boule de feu, zénith…

C’est le champ lexical qui, dans un texte a pour rôle de mettre en relief (fait ressortir) les thèmes traités et même les sous-thèmes.

N.B. : Les champs lexicaux sont aisés à établir et à étudier dans le cadre d’un texte court, poème ou extrait de roman. Mais, à l’échelle d’un texte long, la présence récurrente de certains champs lexicaux crée des échos et des parallélismes de sens que l’on nomme motifs.
Un motif est un trait distinctif ou une idée qui se répète dans une composition artistique ou littéraire. Un symbole est un objet représentant ou utilisé pour autre chose.

II. Le champ sémantique

On nomme champ sémantique l’ensemble des sens ou nuances couverts par l’emploi d’un mot reçurent ou non. L’étude du champ sémantique permet d’apprécier les différents sen, emplois et valeurs d’un terme, selon le contexte dans lequel il est utilisé.
Partant du postulat selon lequel les mots de la langue n’ont de sens que par rapport à leur contexte d’utilisation, nous définissons le champ sémantique comme un ensemble de sens (connotés ou dénotés) que peut avoir un mot suivant ses multiples contextes.
L’étude du champ sémantique des mots d’un texte a ceci d’important qu’elle permet plus facilement de comprendre les préoccupations de son auteur, c.-à-d. l’idée ou la thèse défendue par un auteur.

Exemple
À travers l’étude du champ sémantique du mot « raison » nous comprenons que Pascal désire sincèrement nous montrer que les sentiments constituent une autre dimension, une autre faculté de l’être humain à ne pas négliger et qui est incomprise par l’esprit rationnel, la raison.

Un mot qui présente de nombreuses occurrences à l’intérieur d’un texte, dans des contextes variés, et dont le champ sémantique est large est qualifié de mot-thème.

Written by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cours de Français Terminale – Le pouvoir des mots

Cours de Français Terminale – Contenus latents et manifestes : dénotation et connotation